MAGNETISME ET MAGNETISEUR & pour les Chevaux

Histoire du magnétisme

small logo

 De l'antiquité à nos jours

Soulager la douleur et parfois guérir par l'imposition des mains est une technique de thérapie employée depuis le début de l'humanité.

En  Égypte, puis en Grèce et chez les Romains on trouve des récits démontrant que la thérapie par les mains était pratiquée.
Selon les Saintes Écritures, Jésus-Christ pratiquait couramment la guérison par l'imposition des mains.

En France il faut remonter au moyen âge vers le 11 ème siècle, pour trouver des traces de guérison par les mains. Les rois de France avait ce "privilège de Dieu" de pouvoir par simple contact soigner certaines cicatrices et abcès. La plupart des rois du vieux continent, avaient ce "privilège de Dieu", mais différent selon le pays.

Ce fut au 15 ème siècle, que Paracelse, médecin et alchimiste suisse, émit la théorie du "fluide universel".

Mais il fallu attendre le 18éme siècle pour que Franz Anton Mesmer (1734-1815), médecin allemand, mettre en pratique la théorie de Paracelse puis a émettre et publier une doctrine sur le "magnétisme animal". Ce mémoire composé de 27 propositions, sera un véritable guide pour les praticiens du 19éme au début du 20éme siècle

Sous le règne de Louis XVI fut créé un institut de recherche et de soins, par les disciples de Mesmer.

C'est à cette époque, que l'Académie des sciences et la société royale de médecine réunie en commission décrétèrent, que le fluide universel n'existait pas et était dangereux pour les mœurs. La scission du magnétisme et de la médecine date de cette époque.

Ensuite, pendant tout le 19 ème siècle, des praticiens célèbres comme, le Marquis de Chastenet de Puységur (1751-1825) - J.P.François. Deleuze (1753-1835) - Baron J. Dupotet (1796-1881) fondateur en 1845 du "Journal du magnétisme" - Charles Lafontaine (1803-1892) fondateur du journal "Le magnétiseur" - et enfin Hector & Henri Durville, divulguèrent, enseignèrent, et écrivirent de nombreux ouvrages sur le magnétisme.
Pour ne citer que quelques uns des praticiens de cette époque : A. Bertrand, Abbé Faria, Dr. J. Charpignon, Dr. J. Pigeaire, Dr. T Moilin, De Curvillers, J. Delboeuf, J.J.A Ricard,

Ce fut Hector Durville (1849-1923) qui reprit, en 1878, la direction du "Journal du magnétisme" créé par J. Dupotet, puis qui fonda "l'école pratique de magnétisme et de massage" de Paris en 1893.
La vulgarisation du magnétisme en France est due en partie à l'enseignement d'Hector Durville et de son fils Henri Durville (1888-1963), et à leurs nombreux écrits.

Paul Clément Jagot (1889-1962) fut l'un des élèves de cette école. C'est grâce à ses écrits que je me suis plongé dans l'étude de l'hypnotisme, puis dans le magnétisme curatif...

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, tous les écrits de ses prédécesseurs, sont toujours d'actualités !
La plupart des ouvrages modernes ne font que reprendre et répéter ce qui a déjà été écrit par ces pionniers.

Tous ces précurseurs sans exception se sont confrontés aux médecins et à une médecine ouvertement réfractaire au magnétisme.
Leur vie fut un combat permanent contre le dénigrement et le refus d'une reconnaissance du monde médical.
De leur travail acharné, de leur réussite de praticien, des innombrables succès curatifs obtenus par le magnétisme, RIEN, absolument rien n'obtint l'attention et la concrétisation.
Après deux siècles de démarches dans ce sens, peut-être doit-on se poser la question autrement.
Ne serait-ce pas le magnétisme qui devrait finalement admettre que la médecine allopathique est une pseudoscience trop souvent inappropriée ?
L'incroyable nombre d'échecs, d'erreurs, et de décès, dû au tâtonnement, aux expériences et a l'aveuglement d'une médecine allopathique, devrait mûrir nos réflexions.

La médecine dite allopathique est très récente, et en s'imposant, portée par les grands laboratoires pharmaceutiques, a fini par rejeter toute autre forme thérapeutique.
La pharmacologie s'octroie la science du végétal et de l'animal en copiant et en déposant moult brevets !
Y aurait-il conflit d'intérêts, entre médicaments, et médecine ?
La question mérite d'être soulevée...

Plan du site | Information légal | Contact | Copyright © 2006 - 2016 BOSSON Lionel